• Suite des Témoignages sur la Maison de Hem

    Suite des Témoignages sur la Maison de Hem



    Jeudi 14 août 2003 à environ 20h30 :

    Intrigués ces derniers temps par cette maison soi-disant hantée, nous nous décidèrent un ami et moi à nous rendre sur les lieux.

    En effet beaucoup de bruit cours sur cette demeure, mais ce que je retiens d'une discussion avec un ancien habitant de HEM ma particulièrement intéressé. C'est une histoire qu'il avait entendu par sa grand-mère. Celle-ci disait, que de son temps, je ne peux malheureusement pas vous précisé la date, ni être plus précis mais je vais vous raconter ce que j'ai entendu. Un couple aurait habitait cette grande maison avec leur enfant. Mais vers l'age de cinq celui-ci mourut d'une mort mystérieuse. Apres cela et dans la douleur, les parents quittèrent la demeure pour la mettre en location.
    Etrangement, les locataires n'y ont jamais habité plus d'un mois, certains ne seraient pas rester plus de 2 jours. Pour cause des phénomènes étranges, Bruit de pas, pleure et rire d'enfant les ont vite insister à quitter les lieux. La demeure serait donc rester inhabitée, puis racheter, habité, abandonné ... et à chaque fois les mêmes phénomènes.

    Aujourd'hui à qui appartient cette maison ? Un dernier particulier l'aurait racheté pour ne pas l'habiter, on dit aussi que depuis le maire de la ville l'aurait racheté afin de la démolir, mais toutes les tentatives de démolition furent veines, disfonctionnement des machines, et décès d'ouvrier, la maison est dangereuse, on dit quelle hanté par l'esprit de l'enfant mort. Elle est des lors murée, grillagé et pratiquement impossible d'accès pour les curieux.

    Je pense que les mieux informer sur cette histoire sont les personnes âgées de plus de 65 ans, mais encore faudrait qu'ils veuillent en parler, apparemment pour certains, c'est un sujet tabou, notamment la mairie qui n'est pas très bavarde à ce sujet, ni les registre qui ne donne aucune informations sur cette maison, essaierait-on de cacher des choses.

    Visite des lieux :

    J'ai remarqué que la maison était bien murée et grillagé, une pancarte attention danger planter non loin de la porte, un berger allemand dans la cours, il a l'air vieux et triste.
    On peut voir sur le balcon qu'une fenêtre n'est pas murée, elle est à moitié fermée par une persienne en piteux état, ça à l'air d'être la seule entrée possible. Ce qui est étrange, ce sont les persiennes du dernier étage qui ont l'air d'être assez récente. A gauche de la maison se trouve le garage, une porte est murée, l'autre pas, elle est entrouverte, je ne pas voir se qu'il y a dedans, le chiens aboyant très fort.
    J'étais muni de mon appareil photo mais un problème technique ne ma permit de sauvé qu'une photo....


    21 septembre 2003 :

    De passage aux alentours de Villeneuve d'Ascq ce samedi 20 en début d'après-midi, j'ai eu l'occasion d'aller voir d'un peu plus près cette maison. Elle n'est pas difficile à trouver, au contraire. Nous étions deux. Rien à signaler cette fois, sauf que tout coïncidait parfaitement avec ce que j'avais pu lire : des fleurs qui n'étaient pas du tout de saison dans le jardin, le chien et son regard si inquiétant, aboyant pendant quelques minutes puis se calmant, mais pas de fumée, pas d'ombres, pas de bruit...

    Notre visite suivante fut plus intéressante. Nous étions cinq, cette nuit du 21 septembre vers minuit trente. La voiture était garée à 150 mètres de là, devant l'endroit où commence le pâté de maisons « normales ».

    Le temps de sortir de la voiture et d'allumer une cigarette, nous avons vu arriver une autre voiture venant du côté du périphérique, elle est entrée dans le petit chemin à droite de la maison, a fait demi-tour près des dépendances, a attendu quelques secondes et est repartie presque aussitôt. Je n'ai vu personne en descendre ni y monter, mais il faisait sombre. Le chien s'est évidemment manifesté, alors que nous n'avions pas encore fait notre entrée « en scène ».

    Nous avançons en direction de la maison, du côté droit de la route, lentement. Nous étions à environ cinquante mètres de la maison lorsque Thierry et Claudine se mettent à se poser des questions à propos d'une lueur orange semblant provenir de la fenêtre du côté, à l'étage. Tout le monde croit à un reflet d'une des lumières de la rue, mais au fur et à mesure que nous avançons la lumière reste à la fenêtre, c'est donc bien de là qu'elle vient et ce n'est pas un reflet.

    C'est à ce moment qu'une autre lumière s'est braquée sur nous, également à l'étage mais du côté de la rue. Une espèce de lampe de poche de taille moyenne, assez puissante, droit en notre direction. Après quelques secondes, c'est une autre lumière, beaucoup plus forte, éblouissante, venant du même endroit, qui s'est allumée. Un gros projecteur de grande taille, visiblement de forme rectangulaire, braqué en notre direction. Pendant ce temps, la faible lumière de la fenêtre du côté avait été éteinte. Probablement une bougie.

    C'est alors que des voix se sont faites entendre. Des voix masculines, au moins deux personnes, d'âge indéterminable, qui nous ont abreuvés d'injures. On nous a notamment dit « foutez le camp, bande de connards ». Il y avait donc des gens dans cette maison, des squatteurs probablement, et ils n'avaient pas envie de nous inviter à boire un café chez eux...

    Demi-tour, nous nous éloignons de la maison et le phare reste braqué sur nous. Parfois il s'éteint, puis se rallume, mais je ne l'ai jamais vu pointer une autre direction que droit sur nous. C'est assez stressant !

    De nouveau en voiture, on a essayé de brouiller les pistes en partant dans la direction opposée, histoire de faire demi-tour plus loin, hors de vue, de se faire oublier un peu avant de repasser voir... Dès que nous fûmes de retour, pourtant encore assez loin de la maison, voilà le projecteur qui se rallume, tout de suite braqué sur nous. Si les squatteurs nous avaient reconnus, ils devaient avoir une très bonne vision nocturne !

    Et pourtant ils nous avaient reconnus, car ils nous ont suivi tout le long de notre passage devant la maison. Ce n'est qu'une fois caché par les arbres que je n'ai plus rien vu. Direction le périph et retour maison, très déçus de n'avoir vu « que » ça...


    28 septembre 2003 :


    Lorsque je suis arrivé, le chien s'est mis à aboyer. Après une dizaine de minutes j'ai clairement entendu une voix ordonner au chien de se taire. Je n'ai pas compris le nom du chien, mais j'ai entendu "(machin) tais-toi !!!". Cela venait de la maison.

    Alors que j'étais revenu sur le côté opposé de la rue pour mieux regarder, j'ai remarqué que la fenêtre du premier (là d'où venait le projecteur la fois dernière) n'était pas complètement occultée et je voyais des choses bouger à l'intérieur. Après quelques instants, j'ai vu la fenêtre se fermer.

    On peut voir sur les photos que l'on aperçoit le bas des châssis et des vitres sous une espèce de machin noir qui ne couvre pas le bas de la fenêtre. Sur les photos du mois d'août la partie basse était fermée par une planche en bois. Cette planche n'y est plus aujourd'hui.

    Le câble qui part du poteau vers la maison est un câble de téléphone. On l'a remarqué car il y a sur ces poteaux un petit carré de plastique bleu avec un logo de téléphone dessus.

    Mon copain a aperçu de la fumée qui semblait venir du toit. Après avoir fait le tour de la maison on s'est aperçu que la fumée venait de la deuxième grande cheminée, celle qu'on ne voit pas quand on est sur la rue. C'était une fumée de feu de bois ou quelque chose comme ça. Moi je n'ai pas vu cette fumée. Il était dans les treize heures trente et l'occupant était peut-être occupé à se faire cuire quelque chose...

    Une chose est sûre : cette maison n'est pas totalement inhabitée. Elle n'est peut-être pas occupée en permanence, mais il y a au moins des squatteurs occasionnels.

    Ces gens n'ont probablement jamais rien remarqué d'anormal... Quoique... ???


    8 février 2004 :


    La nuit de samedi a dimanche vers 4h du matin il y de cela environ 3 ou 4 semaines... Après une petite soirée entre amis, nous avons décidé d'aller sur les lieux de cette maison dite hantée... Nous en avions parlé avant notre sortie donc nous avions très envie d'y aller...

    Nous étions a deux voitures... L'une avec deux garçon deux amis a moi et l'une avec moi et quatre autres copines...
    Au départ nous étions très excités à l'idée d'aller voir cette maison... Mais au fur et à mesure qu'on s'approchait, le stress est monté, tt le monde était stressé...
    En arrivant par la voie rapide qui est juste derrière, on s'est arrêté quelques instants, rien a signaler... On a donc décidé de ne pas en rester là et d'aller devant la maison...

    Nous nous sommes arrêtés juste devant la voiture des garçons devant celle des filles juste derrière celle-ci... Un ami donc qui était dans la voiture devant est descendu et puis est venu à ma fenêtre devant côté passager... J'ai donc ouvert ma fenêtre, on a commencé a parlé tranquillement mais le chien nous a surpris en aboyant comme un fou et en sautant sur la grille... Mon ami est donc retourné en vitesse jusqu'à sa voiture et nous nous sommes éloigné rapidement...
    Garés un peu plus loin il revient à ma fenêtre... On décide de repasser devant...A ce moment là, rien a signaler à par la cheminée qui fumait alors que quelques instants avant ne fumait pas...
    Le conducteur de la voiture des garçons avance dans le petit renfoncement à droite de la maison pour faire demi-tour... Seulement, pas de chance, il a une petite voiture, une Twingo et il s'embourbe il n'arrive plus à en sortir...
    On se voyait déjà sortir de notre voiture pour la pousser mais heureusement après avoir bien forcé, il arrive à sortir de là...
    On passe donc une nouvelle fois devant la maison, rien du tout... On repasse encore et là... Une lampe nous fixe du premier étage, fenêtre de droite... On décide de faire demi-tour plus loin, on repasse devant... Plus rien en vue... A part bien sur le chien qui aboyait sans cesse jusqu'à notre départ... On repasse une nouvelle fois et là... La lampe est entre deux barreaux de la grille... Le chien n'aboie plus... Nous n'apercevons pas la personne qui tient la lampe...
    On repasse encore, la curiosité passe au dessus de la peur... Et là plus rien, le chien n'aboie plus, plus de lampe braquée en permanence sur nous mais je crois apercevoir quelqu'un caché dans les haies à la droite de la grille...

    On se gare un peu plus loin... Mon ami vient à ma fenêtre, on parle tranquillement et on se demande si ce serait sérieux de repasser une dernière fois... Nous étions dans la bonne direction pour reprendre la voie rapide... On parle, on parle...
    Et d'un coup, mon ami recourt à sa voiture en criant "Oh putain, il a tiré!!" Il retourne à sa voiture et entre temps j'entends un deuxième coup de feu... On décide de partir, cela devient trop dangereux...

    Le lendemain je vais chez monsieur X qui est policier à Hem... Je me souvenais que quand j'étais petite, il me faisait toujours peur avec les histoires de cette maison... je lui demande de me raconter une nouvelle fois l'histoire de cette maison...

    Il me dit: " Il y a eu 3 ou 4 couples qui ont habités cette maison et à chaque fois les hommes se pendaient dans la même pièce..."
    Je dis "Et maintenant ?"
    Il me dit " Maintenant, la maison n'est plus habitée, on a essayé de la démolir mais à chaque fois les machines tombaient en panne, il y même des ouvriers qui se sont tué..."

    Monsieur X s'était occupé du deuxième suicide qu'il y avait eu dans cette maison... Je lui demande plus d'informations sur la maison de maintenant et il me dit" Le rez de chaussée est loués à des personnes âgées qui vendent des patates mais seulement la journée, la nuit personne n'est là-bas étant donné qu'il n'y a pas d'électricité de chauffage, rien du tout..."

    Un ami à lui qui doit avoir 70 ans était là à ce moment là... Il habite Hem depuis toujours et connaît bien cette maison...Il m'a alors raconté qu'il y aurait eu des crimes, des meurtres horribles dans cette maison pendant la guerre...
    Un peu plus tard dans la soirée, je décide de dire à monsieur X que j'y suis allée la nuit dernière, je lui raconte cette soirée... En lui parlant de la lampe à l'étage, il me répond:" C'est complètement impossible, la maison est murée, même les escaliers sont murés, encore au rez de chaussée même si personne n'est censé être là la nuit c'est possible mais pas à l'étage... Et comment tu as pu voir une lumière? Les fenêtres sont barricadées!!" Ensuite je lui dis "Mais si je te jure, la fenêtre de droite quand on est en face de la maison, il y a peut-être 15cm d'ouverture à cette fenêtre!" Et là il me dit:" Ah oui, en plus la pièce où tout les mecs se sont pendus..."
    Là j'ai eu des gros frissons, je ne le croyais pas... Il m'a répété que non ce n'était pas possible, la maison était murés, la grille cadenassées, des bouts de verre au dessus des murs, personne ne peut y accéder à par les vieux la journée...
    Pour le chien, il n'a pas su me dire d'où il venait...

    Intrigué monsieur X m'annonce que je dois y retourner tout de suite avec lui... D'un coté j'avais trop peur mais bon il ne me croyait pas alors je l'ai suivis... Il est entré dans le chemin de terre à la gauche de la maison, j'étais terrorisé il s'est arrêté juste derrière la maison et puis est sorti de la voiture, moi toute seule je tremblais comme une feuille, il a regardé à l'arrière de la maison, rien a signaler... Il a donc décidé d'aller devant...
    Il s'est garé juste devant la grille moi côté passager juste devant la grille... Le chien aboyait comme un fou comme à son habitude... Monsieur X est allé lui tendre sa main, vous n'allez pas me croire mais le chien lui a léché la main, je n'en croyais pas mes yeux... J'avais toujours aussi peur... Et monsieur X m'a dit:"Tu as raison il y a une ouverture à la fenêtre du premier à droite mais trop étroite pour que quelqu'un puisse rentrer par là..."
    Mon père a crié et là quelqu'un l'observait depuis cette fameuse fenêtre et lui répondait mais on ne comprenait pas ce que la personne disait on le voyait à peine... On est donc repartis et il a dit qu'il y retournerait quand il serait armé et en service...

    Il m'avait demandé de témoigner pour les coups de feu mais bon je me suis dit,"Ils vont me prendre pour une folle" C'est pour cette raison que je n'ai pas appelé monsieur X depuis, je ne sais donc pas si il y a était ou pas... En rentrant au lycée, j'en parle à des copains... Ils décident à leur tour d'aller y jeter un oeil mais la journée... Ils devaient y aller à 4 le jeudi dans l'après-midi... Dommage pour eux le mercredi ils ont tous eux des problèmes avec leur scooter ou leur mobylette... L'un d'eux a eu un accident, l'autre panne d'essence et un autre sa mobylette ne demarait plus... Ils n'y sont donc pas allés et il faut dire que pour moi c'était tant mieux...

    On a prévu d'y retourner cet été, quand il fera claire... Je vous raconterai... A bientôt et si vous y aller attention aux coups de carabine!


    © Ternel
    Plagier ce site est un délit !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    visiteur_john
    Vendredi 15 Juillet 2005 à 16:48
    Je suis tout ?ais daccord avec ce temoignage
    mais ce que je ne comprens pas c'est comment
    on'ils puent monter vu que l'escalier est murrer
    car moi aussi je les ai vu les lumieres rouge ?'etage
    fenetre de droite
    2
    ternel
    Samedi 23 Juillet 2005 à 13:07
    Y a des rumeurs qui disent que l'escalier n'est pas mur?que c'est juste pour dissuader les squatteurs. D'autres pr?ndent que des squatteurs y ont ?s domicile, avec l'aide des petits vieux, et qu'ils sont pass?par la fenetre non mur?pour atteindre le premier.
    3
    visiteur_alex.play@h
    Mardi 1er Juillet 2008 à 10:18
    Attention ! ce ci est un temoignage reel ! certaine personnes nous prennent pour des " fous " mais c'est totalement faut ! j'ai encore rdv devant cette maison hant?avec une copine , attention ?ous !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Diane
    Lundi 12 Avril 2010 à 17:17
    Mon ami et moi même habitons non loin de la maison de Hem ( nous habitons dans une maison construite à proximité). Les jours rallongent et le beau temps nous permet de nous baladés dans notre rue tard le soir. Avant hier nous sommes passé devant la maison de Hem (je tiens a précisé que nous n'étions pas crayants de toute ces histoires paranormales).Nous marchons ce soir là et nous sommes passés devant la maison lorsque nous avons entendus un cris, un cris effroyable provenant de la maison. Paniqués par ce cris et pensant que quelqu'un été en danger nous avons franchis le grillage, a vrai dire nous n'avons pas réfléchit lorsque nous sommes entrer dans l'enceinte de la maison. La maison a été rénovée il y a peu e temps. La maison est sécurisée désormais.Et nous n'avons pu entrés... Le cri ne c'est pas répété mais tout deux avons entendu la même chose.Que pensé ? La maison serait-elle encore hantée?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :